Lego célèbre enfin des femmes scientifiques de la Nasa

La marque aux petites briques s’ouvre à la science et aux femmes. Elles s’appellent. Toutes ont laissé leur empreinte à la Nasa dans des domaines différents. Maintenant, elles ont chacune leur effigie chez Lego.

Comment est née l’idée de créer ces personnages?
La marque Lego cherche a donné une image plus positive aux femmes qui ne se réduit pas seulement à la cuisine, au ménage et au shopping. Lors du concours « Semestrial Lego Ideas« , en juillet 2016, où tout le monde peut proposer un projet pour une collection, Maia Weinstock (rédactrice en chef adjointe au MIT News) suggère de mettre à l’honneur 5 femmes de la NASA.

Sa proposition a reçu 10 000 votes, en 15 jours, permettant ainsi de lancer la production de « Women of Nasa ». Katherine Johnson ne fait parti des femmes représentées car elle a refusé d’intégrer le projet.

Mais qui sont ses femmes d’exception ?
Elles sont au nombre de quatre ingénieures : Nancy Grace Roman, Margaret Hamilton, Sally Ride et Mae Jemison.

–      L’informaticienne Nancy Grace Roman est connue sous le nom de « Mère de Hubble », est à l’origine de la création du télescope spatial du même nom.

–      La mathématicienne  Margaret Hamilton a développé les systèmes de navigation des missions Apollo dans les années 1960 et 1970.

–      L’astronaute et astrophysicienne Sally Ride est la troisième femme et première femme américaine à être allée dans l’espace, en 1983, à bord de la navette Challenger.

–      L’astronaute Mae Jemison est la première afro-américaine dans l’espace, en 1992.

Un succès inattendu
Le coffret en série limitée est sorti le 1er novembre 2017 au prix de 24,99 dollars (21,50 euros). Il comprendra les 4 figurines ainsi que 231 pièces. Chaque figurine est accompagnée d’un décor inspiré de leur domaine d’expertise tout comme de la reproduction d’instruments de calcul de trajectoire, des vignettes illustrant des photos ou coupures de presse d’époque… Sally Ride se tient au côté de la navette Challenger ou Nancy Grace Roman avec un télescope spatial Hubble. En effet, différentes scènes sont proposées pour créer des univers avec ces personnages.

Le succès a été au rendez-vous puisqu’au bout de 24 heures, le produit était en rupture de stock. Espérons que c’est un petit signe qui montre que les femmes ont tout autant leur place que les hommes dans les domaines scientifiques.

Une initiative dans la continuité du partenariat entre la firme danoise et la Nasa pour inciter les enfants à explorer la science, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques. Espérons que cette production va faire plus de place aux femmes actives dans le jeu de créativité.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s